Government of Canada / Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Recherche

Loi sur la Journée nationale des Gardiens de la paix (Casques bleus) (L.C. 2008, ch. 27)

Loi à jour 2020-10-05

Loi sur la Journée nationale des Gardiens de la paix (Casques bleus)

L.C. 2008, ch. 27

Sanctionnée 2008-06-18

Loi instituant la Journée nationale des Gardiens de la paix (Casques bleus)

Préambule

Attendu :

qu’en 1956, le ministre des Affaires extérieures, le très honorable Lester B. Pearson, a proposé l’envoi de la première mission de maintien de la paix des Nations Unies et que, depuis lors, le Canada fait figure de proue dans le domaine du maintien de la paix dans le monde entier, grâce à la participation de plus de cent mille membres des Forces canadiennes qui ont servi dans des opérations de maintien de la paix aux côtés de nombreux membres de corps policiers canadiens, diplomates et civils;

que cent soixante-quatre Gardiens de la paix (Casques bleus) canadiens ont perdu la vie pendant qu’ils travaillaient à maintenir la paix à travers le monde dans le cadre de plus de soixante-six missions;

que le 9 août 1974, neuf Gardiens de la paix (Casques bleus) canadiens ont péri lors de l’écrasement, entre Beyrouth et Damas, de leur avion abattu par un missile surface-air,

Sa Majesté, sur l’avis et avec le consentement du Sénat et de la Chambre des communes du Canada, édicte :

Titre abrégé

Note marginale :Titre abrégé

 Loi sur la Journée nationale des Gardiens de la paix (Casques bleus).

Journée nationale des gardiens de la paix (casques bleus)

Note marginale :Journée nationale des Gardiens de la paix (Casques bleus)

 Le 9 août est, dans tout le Canada, désigné comme « Journée nationale des Gardiens de la paix (Casques bleus) ».

Note marginale :Statut

 Il est entendu que la Journée nationale des Gardiens de la paix (Casques bleus) n’est pas une fête légale ni un jour non juridique.

Date de modification :